banniere-web-print-impression

On ne peut point faire la sourde oreille face au cri de détresse que lance la nature. Avant qu’il ne soit trop tard, on doit tous adopter les bons gestes au quotidien. Ce conseil est aussi valable lors d’une échappée belle en terre malaise. La rédaction vous file quelques bonnes astuces vous permettant d’agir au profit de l’environnement.

Minimiser ses déplacements en avion pour réduire son empreinte environnementale

Tout comme bien d’autres pays d’Asie, la Malaisie se dote d’une exubérante végétation. Pour que cette dernière puisse conserver toute sa verdure, et ce, pour longtemps, il est capital que tout un chacun mette un point d’honneur à l’écologie. Pour ce faire, vous pouvez commencer par réduire vos déplacements en avion. Sachez celui-ci est l’un des moyens de locomotion les plus polluants.

Si d’autres solutions vous permettent encore de vous rendre d’un point A à un point B, privilégiez-les. Si la région où vous vous trouvez en est desservie, prenez le train ou encore les transports en commun. Pour les petits déplacements, utilisez le vélo. En prenant ce deux-roues, vous minimisez considérablement votre empreinte environnementale. En Malaisie, vous n’aurez pas du mal à trouver un loueur de vélo. Il y en a d’ailleurs pour tous les goûts et les budgets.

Séjourner dans un hôtel tout en respectant certains détails écologiques

Si vous pouvez encore séjourner dans un hébergement écologique comme un ecolodge, priorisez-le. Pour parfaire votre prestige voyages en malaisie et le rendre écologique, optez pour les formules d’hébergements verts. Toutefois, si vous n’avez pas d’autres alternatives que de vous loger dans un hôtel, respectez donc certains gestes. Ainsi, lorsque vous sortez de votre chambre, assurez-vous toujours d’avoir tout éteint, que ça soit les luminaires, la climatisation…

Vous pouvez également demander à ce qu’on ne remplace pas vos serviettes de bain pour un séjour de quelques nuitées. En ce faisant, vous réduisez votre consommation d’eau. Si tous les touristes suivent ce principe, la nature ne pourra que souffler. Par ailleurs, dans bien de chambres d’hôtel, vous trouverez des chips ou des biscuits contenant de l’huile de palme. Or, pour pouvoir les produire, de nombreux palmiers font l’objet d’un abattage chaque année. Dites donc non à cette pratique en boudant ces chips.

Participer aux campagnes de sensibilisation pour inciter les autres dans cette démarche

Chaque jour, on reproduit des gestes paraissant anodins, mais qui peuvent prendre des proportions graves s’ils sont souvent répétés. Pour ainsi inciter les autres à être écologique au quotidien, vous pouvez sensibiliser les locaux à suivre cette démarche. Vous pouvez leur parler des répercussions qu’ont nos gestes sur l’environnement.

Dans cette campagne de sensibilisation, n’hésitez pas à refuser les sachets en plastique. Utilisez plutôt un sac réutilisable. Consciemment ou inconsciemment, vous poussez les locaux à entreprendre cette démarche. Au restaurant, lorsque vous commandez une boisson, dites au serveur de ne pas y mettre une paille. Sauf si celle-ci est en bambou. Gardez à l’esprit que les pailles polluent facilement les plages emplies de bars et de restaurants. Contribuez donc à la préservation de ces sites où vous aimez tant vous retrouvez en Malaisie.

banniere-web-print-impression